photo de combattant

Le poisson Combattant est plébiscité par les aquariophiles pour sa robustesse et sa beauté. Il en existe 72 espèces, plus colorées les unes que les autres. La plus connue de toute, la Betta Splendens est réputée pour son agressivité et sa vie solitaire. Qu’en est-il de sa maintenance en aquarium ? Baobab vous répond…

Le Betta Splendens : Fiche d’identité

Originaire du fleuve Mékong, le poisson Combattant fait partie de la grande famille des Betta, genre généralement non solitaire, plutôt timide et dont certaines espèces sont même… pacifiques ! Si, si ! Le Splendens lui, est à la hauteur de sa réputation, les mâles comme les femelles vivent en solitaire et se battent jusqu’à la mort pour revendiquer leur territoire. D’apparence longue, bouche orientée vers le haut, yeux ronds et expressifs, le Combattant atteint les 6 cm en moyenne et peut vivre jusqu’à 8 ans s’il est maintenu dans d’excellentes conditions. Vous les reconnaitrez facilement dans les bacs de notre espace aquariophilie, les mâles possèdent de longs voiles gracieux en guise de nageoires et une robe chatoyante offrant des dégradés de rouges, de bleus ou de violets. Doté d’un organe respiratoire unique (le labyrinthe), le Combattant peux supporter les espaces confinés avec peu d’oxygène en milieu naturel, comme c’est le cas dans les rizières d’Asie pendant la saison sèche. Ces contraintes de vie saisonnières lui ont permis de développer des qualités de sauteur indéniable… quand une marre ne lui convient plus, il s’en va ainsi chercher un espace plus grand.

Un milieu équilibré pour mon poisson Combattant

Un poisson heureux est un poisson à qui vous proposerez des conditions de vie proches de celles de son milieu naturel ! Nous vous recommandons donc déjà de chauffer l’eau de votre poisson Combattant à 25°C, de lui offrir une nourriture en surface (les paillettes sont idéales) et de mettre quelques plantes flottantes sous lesquelles il pourra se cacher ou faire son nid. Habitué des rizières, il aime les eaux peu profondes (moins de 30 cm). Reprécisons aux plus néophytes d’entre vous que vous ne devrez pas faire cohabiter deux mâles et que tout autre colocataire trop coloré ou aux nageoires trop longues risquerait de rendre votre Combattant très agressif, voire meurtrier. Idéalement, pour lui éviter tout stress, laissez-le vivre seul et ne lui présentez une femelle que pour la reproduction… Grâce à son système respiratoire, pas besoin d’aération, en revanche un couvercle à votre aquarium est indispensable si vous ne voulez pas retrouver votre Combattant sur le carrelage du salon. Son eau doit toujours rester propre, neutre et légèrement filtrée, pour provoquer le moins de courant possible… cela évitera notamment d’éparpiller le nids de bulles qu’il se construit pour la reproduction.

Un poisson Combattant en bonne santé…

…est un Combattant vaillant, dynamique, réactif. S’il devient apathique et ne réagit même pas à son propre reflet dans le miroir, c’est qu’un élément manque à son bien-être ! Attention aussi à ne pas abîmer ses nageoires fragiles avec des décors en plastique ou des colocataires trop agités. Pour la même raison, il vous faudra aussi adapter la profondeur de l’eau à la taille du spécimen, il doit être à l’aise pour nager et déployer ses voiles !

Venez découvrir nos spécimens dans nos jardineries de Béziers et de Balaruc !

En résumé

  • 20 litres d’eau pour un spécimen
  • Filtration légère
  • Eau chauffée à 25°C
  • Eau douce au PH neutre
  • 10 à 12h d’éclairage/jour
  • Des plantes flottantes
Cette fiche fait parti : ANIMO.

Nos suggestions

Conditionneur d’eau Tetra Aquasafe
Bactéries vivantes Tetra safestart