Mon chiot ne veut pas marcher en laisse

Un nouveau membre vient d’arriver dans la famille. Une petite boule de poils à croquer et débordante d’énergie, mais qui griffe, couine, mordille et se soulage immanquablement sur le tapis du salon. Pour le bien de tous et celui de votre mobilier, un début d’éducation s’impose…

Quand dois-je commencer son éducation ?

Le bon âge pour débuter l’éducation d’un chiot est le plus jeune. Même s’il faut s’adapter à la psychologie du chiot qui est en pleine maturation, celui-ci doit déjà être en mesure de comprendre, dès son arrivée dans la famille, l’ordre hiérarchique de sa nouvelle « meute ». Qui est le chef ? Avec qui peut-il jouer ? Qui doit-il écouter ? Pour ne pas perdre le chiot, il est important de poser les interdits sans attendre, car plusieurs mois après son arrivée il pourrait déjà avoir pris de mauvaises habitudes.

 Les règles de base dans la maison

Le B.A.-ba de toute éducation canine est d’offrir à son chiot des repères similaires à ceux d’une meute. Le chien mange après vous, à heures fixes, dans un lieu calme et isolé. Après 20 minutes, même s’il n’a pas tout mangé, il ne doit plus avoir accès à sa nourriture. Sa niche doit être installée dans un coin du salon, en évitant les lieux dominants et de passage où il pourrait contrôler les allers et venues de tous (canapé à bannir absolument !). Soyez toujours à l’initiative des caresses, c’est vous qui devez instaurer le contact et y mettre fin selon vos envies, le chien ne doit pas quémander continuellement votre attention.

Comment le faire marcher en laisse ?

Pour un Chihuahua, il est évident que la tâche s’annonce moins rude que pour un Dogue allemand, cependant, la laisse est un passage obligé dans l’éducation canine, ne serais-ce que pour pouvoir emmener votre nouvel ami partout avec vous où le mettre à l’abri d’une voiture pendant une promenade. Choisissez un lieu calme et sécurisé pour lui faire faire ses premiers pas en laisse. Déambulez avec lui, changez de direction, arrêtez-vous. Il doit vous suivre et non l’inverse et s’adapter à votre rythme. Félicitez-le dès qu’il répond à vos attentes avec une caresse ou une friandise. Ces exercices quotidiens devraient rapidement payer et doivent vous permettre, à terme, de le promener laisse détendue.

 L’apprentissage de la propreté

Au réveil, avant le coucher, et après chaque repas, votre chiot doit être sorti. Donnez-lui un ordre récurent, simple, pour qu’il comprenne qu’il peut se soulager une fois dehors. Au départ, il continuera à faire ses besoins à l’intérieur, soyez patient, ne le grondez pas, sauf si vous le prenez sur le fait. Ne lui mettez pas le nez dedans, nettoyez correctement le sol pour qu’il n’y sente plus son odeur et ne soit pas tenté de recommencer. Apprenez également à décrypter son comportement pour anticiper ses besoins : il tourne en rond, gratte la porte, couine, renifle partout… se sont les signes d’une envie pressante !

Soyez persévérant, ferme et doux et l’ensemble de ces astuces devraient rapidement faire leurs preuves. Si le manque de discipline devait persister, n’hésitez pas à consulter un comportementalisme animalier ou votre vétérinaire. Nos conseillers spécialisés sont aussi à votre disposition au magasin de Béziers ou de Balaruc pour répondre à vos questions.

 

Le kit de l’éducation

Des friandises adaptées

Un jouet sportif (frisbee, balle)

Un jouet à mâcher

Un collier ou harnais

Un clicker

Cette fiche fait parti : ANIMO.

Nos suggestions